Je voudrai apporter ce témoignage.

J’ai envoyé de multiples mails et messages à des tas de personnes pour très peu d’inscriptions.

 

Je vous conseille le démarchage à pied chez vos voisins et proches et là, les personnes vous écoutent et sont d’accord pour adhérer gratuitement à Maluval.

 

Les appels téléphoniques individuels portent également leurs fruits…….

 

Pendant que mon mari est allongé avec des douleurs au ventre ou vaque dans la maison sans pouvoir faire quoique ce soit, je prends mon chien, mon parapluie, un sac avec petits tracts d’informations, feuilles et stylo et je vais à la rencontre de mes voisins.

 

Aujourd’hui 7 inscriptions faites par mes soins avec l’accord des personnes et d’autres m’ont promis de le faire.

 

J’envisage de faire cela le plus possible.

Le plus : une voisine qui tient un salon de coiffure m’a demandé une affiche pour mettre dans son salon. J’en ai adressé un exemplaire à l’association MALUVAL ce matin.

 

Je ne peux continuer à regarder mon mari souffrir en silence et de plus en plus bloqué sans rien faire !!!!!

 

Agissons tous pour le bien des malades qui attendent désespérément les patchs salvateurs.

 

Cliquez ici pour télécharger ce témoignage au format PDF